contact@marrakech-connexion.com +212 524 44 80 10 | +212 661 448 102 Immeuble Andalous 2B, place d’Armes - Guéliz , 40 000 Marrakech

Les prix du haut de gamme remontent

Les prix du haut de gamme remontent

Les prix du haut de gamme remontent

MC groupe, présent sur nombres de médias apparaît cette fois sur la magazine Challenge rubrique Immobilier.Mr Bernard Charrière Directeur Général du MC Groupe et Nadia Lahouani son assistante à Casablanca Connexion donnent leurs impressions sur le marché immobilier sur la ville économique et la ville touristique. Si le volume des transactions reste globalement faible sur le marché, les grands projets résidentiels et touristiques situés dans le sud de la ville, dynamisent l’activité.

Route d’Amezmiz « La route D’Amezmiz concentre maintenant de beaux projets et est une vraie valeur d’avenir », selon Bernard Charrière. pour plusieurs agents immobiliers, c’est le « nouveau Marrakech ». Cette zone connaît une forte dynamique, grâce à la sortie de terre de plusieurs projets à forts potentiel, comme le nouveau Polo Resort « the Adress Jnan Amar Marrakech », don’t l’ouverture est prévue pour début 2012. L’offre hôtelière y est importante et les loisirs ne sont pas en reste : restaurants, bars et night clubs, parc aquatique, etc.

Dans le segment résidentiel,la route d’Ameziz accueille une nouvelle offre de haut de gamme, avec des complexes immobiliers de type« resort », mêlant résidences surveillées, golf et autres loisirs et qui est en cours de lancement. De plus, cette zone ne manque pas d’atouts, En matière d’accessibilité, elle est directement reliée à L’Agdal, ainsi qu’à l’aéroport de Marrakech. Sa situation géographique lui permet de se soustraire aux nuisances du centre-ville. Guéliz Ce quartier « reste central et un bon compromis entre le prix et l’infrastructure offerte », selon Bernard Charrière. Cela lui permet de maintenir des prix relativement stables(14.000 à 18.000 DH/m²dans le standing, 10.000 à 13.000 DH/m² dans le moyen standing).

Il constitue le centre moderne de la ville ocre, puisqu’il concentre une grande partie des banques et boutiques. Aujourd’hui, Guéliz est entrain de changer avec de nouveaux projets, comme « le carré Eden », intégrant centre commercial, bureaux et appartements, et qui vient se substituer à l’ancien marché de Guéliz. La Zone du camp Ghoul reste très recherchée par les européens. Elle offre un cadre calme et paisible à cinq minutes à pied du centre-ville.

Boulevard Mohammed V Ce boulevard reste un élément central de la ville ocre, il traverse plusieurs quartiers et relie Jamaâ EL fna à Guéliz, il accueille de nombreux immeubles, comme le Marrakech Plaza ou Nacarat. Ces derniers présentent un bon rendement locatif potentiel.

Le quartier a connu un certain statu quo en matière de construction à cause du prix élevé des terrains. Nadia Lahouani de Casablanca connexion explique sa propre intervention « C’est dans ces quartiers que nous recevons le flux. Ils constituent le point de toutes les commodités, les commerces, les franchises... », Elle affirme que ce sont les quartiers qui connaissent les prix les plus chers. Pour L’achat par exemple, le prix à Belvédère, par exemple, varient entre 9000 et 13000 DH/m², et même plus.

Au quartier Palmier, les prix varient entre 14000 et 20.000 DH pour les programmes neufs pour l’ancien, généralement il y a une différence de 3.000 DH/m². Nadia Lahaouni de Casablanca Connexion « L’impact a atteint même a zone moderne de Bourgone » ce qui affirme que en 2015, la majorité de ces projets sera achevée et que le visage de la capitale économique aura complètement changé, beaucoup regretteront de ne pas avoir saisi l’occasion au moment opportun.